Bloqué devant la vitrine,
je bave sur les brioches.

En transparence sur la glace,
le reflet de ma caboche.

Je me lèche les babines,
mais je n'ai pas un rond en poche.

J'ai élaboré une stratégie,
je sais c'est un peu moche.

Pour amadouer le boulanger,
je fais ma tête de Gavroche.

Mais un cri plein d'énergie,
"Fous le camp sale mioche"

C'est a moitié désespéré,
Et sans faire aucun cinoche,

Que je repart tête baissée,
C'était gravé dans la roche!


Agrippés à un filin,
on scrute si le félin,
bondit et se fait le daim,
pendant que le dit daim,
se dandine dans le lit d'un,
fleuve à demi éteint.

- Je suis une petite souris,
à la vue d'un chat je déguerpi.

- J'ai un F3 comme abri,
derrière un frigo tout cramoisi.

- Pour les chats je n'ai que du mépris,
de leurs mauvais tours je suis aguerri

- Pour survivre je vole du fromage,
avec au moins 6 mois d'affinage.

- Si des petits toots je vous écris,
c'est parce-que sur mastodon je me suis inscrit.

- En découvrant ce petit récit,
j'espère bien que tu as souris!

A peine fini ton dessert,
tu cours faire ta disserte,
de Flaubert tu as pris des airs,
pour écrire sur le désert,
une petite histoire sincère,
mais ou il n'y a pas de cerf.


(on fait ce qu'on peut)

- On débarque sur Mastodon,
on à déjà nos repères,

-On apprends le glossaire,
en mangeant des pâtes au thon.

-On est déjà un petit bataillon,
mais notre TL est en jachère,

- C'est la faute a vous les gens,
qui ne tootez pas trop souvent!

- J'habite un grand amanite,
dans une petite clairière magique,

- Pour faire des pâtes aux champignons,
Ces cons d'humains cueillent nos habitations.

- En plus leur cuisine est indigeste,
C'est les propos de Philippe Etchebest

- Je m'en fous je trace ma route,
Il n'y a personne que je redoute,

- Si ce n'est le vilain Gargamel,
et son couillon de chat Azrael !

Tu es devenu aigris,
quand le canari que tu as guéri,
si tôt parti, s'est fait hara-kiri!


(me juge pas)

- Je suis un petit homme,
je porte un bermuda,
- Je n'ai pas beaucoup de force,
mais je dois aller sauver Zelda,
- Pour m'aider j'ai la Triforce,
et un souvenir qu'elle me broda,
- N'ayant pour seule vaillance,
la force qui me téléguida,
- Je m’engouffre dans les donjons,
pour aller trucider Ganon.


(je m'essaye à la poésie, ne me juge pas)

Je répare des pendules,
mais j'ai peu de clients,
je distribue des fascicules,
pour me faire connaitre des gens,
je suis un peu ridicule,
on dit partout que je suis lent,
je me gratte les testicules,
au royaume d'Hyrule.


(je m'essaye à la poésie, ne me juge pas)

Tu lances les dés,
tu gagnes des gains.
Tu es un peu guindé,
mais tu dégaines tes Guns,
comme dégun!


(je m'essaye à la poésie)

Maly

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!