Je trouve que ça pourrait être utile d'avoir une sorte d'indicateur de santé pour les logiciels libres.

Je veux dire, c'est pas toujours évident de savoir si un logiciel se porte bien pour les profanes ^^ s'il continue d'être maintenu etc...

Follow

SI vous devriez utiliser un ou des critères pour évaluer la santé d'un logiciel libre, lequel ou lesquels utiliseriez-vous ?

Lesquels trouvez-vous les plus pertinents ?

👇 Merci pour vos réponses en commentaires ❤️

· · 13 · 9 · 1

🏥 ... je crois que c'est la pandémie qui m'influence là :D

@Troll Évidemment, aucun critère n'est parfait et il faut laisser de la place pour l'interprétation. Je regarde :
- les derniers commits (s'ils sont anciens, cela veut dire que le logiciel est parfait ou, plus probablement, peu maintenu)
- les tickets (les ouverts non-traités indiquent une mauvaise maintenance, l'absence de tickets indique que le logiciel n'est pas utilisé)
- le packaging dans des systèmes d'exploitation courants (s'il n'y a pas de paquetage, cela est signe de peu d'intérêt)

@bortzmeyer Merci beaucoup ❤️ très pertinent, j'avais pas pensé aux tickets non traités ou au packaging.

@bortzmeyer je secondes tes arguments et y ajoute :

- le nombre de personnes qui contribuent au projet

(cc @Troll)

@DaD
Merci, on me l'a déjà mentionné également dans les coms. Et le fait que la contribution soit régulière plutôt qu'un oneshoot également ^^

@bortzmeyer

@Troll
Salut,
- La fréquence des mises à jour (je regarde souvent de quand date la dernière)
- Le feedback des utilisateurs (rapports de bug)
- L'internationalisation (si le logiciel est dispo en plusieurs langues)
- ...

@theolong
Merci ❤️ Effectivement on ne pense pas assez a l'accessibilité et a la traduction. Je ✍️

@theolong Salut Théo, est-ce que tu pourrais préciser s'il-te plait ce que tu entendais pas "feedback des utilisateurs" ?
Je suis pas certain de bien saisir l'idée.

@Troll Sans avoir trop développé la question dans ma tête, je pensais à la possibilité que peut donner un dév de recevoir les avis des utilisateurs, tant pour les remontées de bugs, que sur des questions d'ergonomie ou encore de fonctionnalités souhaitables à implémenter.

@theolong
des moyens autres que d'être obligé par passer par une forge logicielle par exemple ?
Comme un formulaire sur un site ou dans une application par exemple ?

@Troll Ce biais est déjà bien. Je crois crois que ceux qui prennent la peine de le faire sont déjà des utilisateurs assez "aware" du fonctionnement/développement d'un logiciel libre.

Puis-je ajouter un autre point: le fait qu'un dev réussisse à s'adjoindre l'aide d'autres dev, ou acceptent des soumissions d'amélioration venant de tiers
(je dis ça très humblement. Je ne sais pas du tout programmer)

@theolong
Je suis assez d'accord sur le premier point. C'est vrai que si cette possibilité existe c'est qu'en général l'équipe est soucieuse de répondre au besoins des utilisateurs.

Pour le second point, généralement les développeurs acceptent volontiers les contributions il me semble, mais comme toi je ne suis pas développeur ^^ je vais me renseigner sur ce point. Merci en tout cas pour les précisions.

@Troll L'apparence du site officiel s'il y en un, (+ dernières infos publiées), l'état du dépot de code aussi, dernier commit ou dernière mise à jour. Et les retours ou derniers messages d'une éventuelle communauté.
C'est une bonne idée l'indicateur de santé, mais il y a des points à faire gaffe:
- pour certains softs, pas de màj depuis 6 mois c'est pas abandonné pour autant
- il faut que ce soit un mainteneur du site qui mette à jour l'info, s'ils abandonnent l'indicateur va rester vert

@Troll Soit il faut un site externe qui recense et et mis à jour par quelqu'un du soft ou un utilisateur externe qui va signaler que ça ne bouge plus (en étant neutre, s'il part en conflit il peut mettre que le soft est mort..)
Soit quelque chose d'automatique avec un fichier/API sur le site du soft et une appli qui va relever l'info régulièrement et appliquer un petit algo de mesure ("si ça poste des commentaires sans plus, c'est vivant mais pas trop" etc)

@Epy
Merci ❤️
Oui tu soulèves des points intéressants en effet. Et j'avais pas pensé forcément au site mais ça peut rentrer en ligne de compte dans un sous-ensemble "bonne documentation" je pense.

A voir ensuite les ratio et l'importance que cela aurait dans une sorte de note globale ou un indicateur.

@Troll Ah oui j'ai oublié de mentionner la doc, mais je la séparerai du site qui est une vitrine, la vitrine peut moins bouger, la doc devrait bouger à chaque mise à jour du soft.

L'indicateur devrait être le plus universel possible. Qu'un mainteneur ne considère pas que telle opération a plus de poids que ce n'est le cas sur un autre soft (même involontairement).
Et il ne faut pas que ça fasse peur aux utilisateurs non plus, sinon beaucoup de softs vont disparaitre.

@Epy
oui, c'est des préoccupations qui nous ont déjà traversé l'esprit aussi.
Pour tout t'avouer, en ce moment j'étudie surtout la faisabilité de la chose. Il y a énormément de paramètres qui rentrent en ligne de compte, mais le fait d'en parler peut aider a préciser la forme que cela devrait revêtir par exemple.

@Troll Je serai ravi d'y participer, autant que je puisse avec tous les projets que je me suis mis dans la tête :x

@Epy
Avec plaisir Epy, toute personne de bonne volonté sera bienvenu ^^
Je te ping des que mets en place des canaux de collaboration ^_<

@Epy j'ajouterais qu'il conviendrait de considérer la doc "dev" et la doc "user" qui sont deux choses différentes et dont la mise à jour me semble avoir un sens différent.
Après je trouve ça complexe car certains logiciels ne sont utilisés (~)que par des devs, mais voilà...

N'hésite pas à nous redire monsieur le troll je serais aussi intéressé. @Troll

@Meandres
très bonne idée pour la double doc.
Oui je vous pingerai dès que je mettrais des espaces de collaboration en place, j'ai déjà dit a @Epy également.

@Troll j'avais vu. Sinon autre chose mais tu as cherché si ça existait déjà ? Je me dis que ça ne peut pas être la première fois que des gens se disent ça...
@Epy

@Meandres
J'ai pas trouvé d'initiative dans ce sens pour le moment en tout cas.
On m'a rapporté dans les coms les badges Shield que je ne connaissais pas : shields.io/category/other
@Epy

@Troll
Heuuuu ça existe aussi les logiciels "finis"

Genre sed ou grep y a plus grand chose à ajouter (Ping, htop, ls etc...)

@Epy

@Troll ça pourrait être une feature de l'appli de suivi des mises à jour que je voulais faire tiens... 🤔
😺

@Troll
C'est compliqué : je pense que les critères varient en fonction du type de logiciel (et de public). Un soft un peu pointu qui fait des traitements sur des fichiers locaux (réencoder des fichiers vidéos par exemple) n'aura pas les mêmes critères (ou pas pondérés pareil) qu'un soft très grand public qui gère des accès sécurisé par internet (voir ses compte bancaires par exemple). L' UX, les mises a jour n'ont pas besoin d'être au max pour le premier, il - 1/2

faut juste que ça marche, et ça peut être un très bon soft quand même.

Je me rends compte aussi qu'on parle de "santé" et qu'on glisse vers la "qualité". 🤔 @Troll - 2/2

@gub
Tu as tout a fait raison, c'est très pertinent et a prendre en compte effectivement.

@Troll

Moi je dirai :
- nombre contributeurs
- rythme des mises à jours, date des dernières contribution
- licence du projet "vraiment libre",
- qui est derrière : une boîte, un individuel, des passionnés,, une asso ?
- aucune tentative détournée captation data, etc respect vie privée

Je place Blender, Inkscape, Peertube par exemple dans les projets "en bonne santé".

@sensor56
Merci beaucoup pour ta réponse, notamment la licence et le type d'organisation derrière etc... j'en prends note ✍️

@Troll Je me demande s'il ne faudrait pas observer un peu le moyen de financement. Clairement un logiciel qui ne reçoit aucun don, s'il n'y a pas d'entreprise derrière, y'a pas mal de chance que ça s'arrête plus vite qu'un logiciel qui reçoit des milliers d'euros tous les mois. Y'a pas que les dons par contre, faut voir si y'a des entreprises privées derrière, des associations, etc.

@Madeorsk
Oui c'est un point intéressant je trouve.
Et si ça peut permette d'alerter un peu sur la santé financière d'un projet ou d'un service ça pourrait hypothétiquement avoir une incidence positive sur les dons.

@Troll @Madeorsk Comme SPIP par exemple, qui est développé sans un seul euro depuis plus de 20 ans ? 😁

Bon, c'est peut être un cas particulier, mais moi je trouve ça chouette cette défiance vis à vis de l'argent. C'est un choix politique et d'organisation qui privilégie la mutualisation à la compétition :
spip.net/fr_article6431.html#B

@nicod_
C'est encore plus admirable en effet ^^
Après si les gens ont envie de faire des dons, c'est cool aussi.

Ca peut aussi permettre de développer certains projets ou services.
A contrario il peut aussi y avoir certains projets qui demandent beaucoup de ressources financières et qui ne peuvent demeurer pérennes a cause de peu de personnes qui le supportent le financement.

@Madeorsk

@Troll @Madeorsk Tout à fait.
Je disais bien que c'est peut être un cas particulier.

Mais comme chez SPIP il n'y a aucune structure formelle derrière (asso, fondation, encore moins entreprise), ben y'a pas moyen de faire un don, voilà :)

A part éventuellement payer directement un développeur pour faire une fonctionnalité, qui sera reversée ensuite comme plugin libre dans la communauté (ce que font mes clients, au final, et qui me permet d'en vivre ^^).

@nicod_
C'est chouette ca, si ca permet de donner tu taf a des développeurs et qu'ensuite le travail est libre tout le monde est gagnant ^^
@Madeorsk

@Troll Exactement, c'est bien l'idée :)
Avec un SAD (Service Après Don) très efficace en plus 😁

@Madeorsk

@Troll Il y a déjà eu beaucoup de réponses très très pertinentes déjà.

Dans ce que je pourrais peut-être ajouter : la clairté de ce qu'est censé faire le logiciel. C'est un petit peu abstrait comme ça, mais je vois beaucoup de logiciels qui veulent faire le café, et limite se transforment en système d'exploitation. Et souvent, c'est parce que les limites de ce qu'on attend du logiciel n'ont pas été cernées en avance… ce qui n'aide pas vraiment les contributions externes : c'est souvent signe que peu de personnes s'occupent du projet et qu'il y a une part d'arbitraire dans leurs décisions.

Ce n'est pas forcément le critère le plus pertinent, mais c'en est un qui me parait important en complément de ceux déjà cités.

@Troll Ça peut aussi se recroiser avec comment les contributions externes sont traitées : si toutes les MR sont acceptées sans condition, ou si au contraire elles sont souvent ignorées… ça indique une mauvaise santé, je pense.

@MartinShadok
Je trouve assez intéressant comme critère. Ce que j'aime c'est justement que ça sort un peu du simple critère technique.
Mais c'est clair que la vision logicielle est importante, je suis d'accord. Plus elle est précise mieux c'est. A qui est destiné le logiciel, quel problème tente-t'il de résoudre. Merci pour tes réponses ❤️

@Troll Merci à toi de nous faire réfléchir 🤗​🤗​🤗​

@Troll Un exemple de très bonne gestion, je pense : github.com/streetcomplete/Stre Une décision (compliquée, forcément) de supprimer une fonctionnalité parce qu’elle demande beaucoup de maintenance pour pas grand chose dans l’application. Ça peut sembler bizarre, mais je pense que c’est une très bonne chose pour le logiciel ☺

@Troll Un critère qui me parait important, mais qui est peut-être technique : la bonne gestion des numéros de projets et des changements de comportements.

Genre si un logiciel change d'interface / de façon de s'utiliser, etc., alors la version majeure doit changer : ça indique clairement que quelque chose d'important à changé, et pas seulement des choses qui ont été ajoutées ou corrigées.

Un exemple par hasard de mauvaise gestion, c'est la moitié des logiciels de ma communauté : Coq 8.6 et Coq 8.9 ne sont pas du tout compatibles alors qu'ils ont le même numéro majeur 🙁 Et ça se voit très bien quand on tente de faire des paquets avec Coq comme dépendance : c'est systématiquement un enfer 😢

@Troll Est-ce que l'humanité de sa communauté entre en compte pour toi ? C'est parfois un subjectif, mais parfois complètement objectif : il y a plein de « dictator for life » qui sont des vraies horreurs humainement parlant. Ou des communautés clairement anglo-centrées, qui vont traiter comme des merdes ceux qui ne parlent pas bien anglais (ou qui sont des femmes, ou qui ne seraient pas blancs, ou qui sont LGBT+).

@MartinShadok
C'est un point intéressant, j'y ai songé également. Toute la difficulté consiste a évaluer objectivement ce critère car comme toute instance qui porte un jugement, elle se doit d'être la plus objective et impartiale possible.

En fonction de la faisabilité d'un tel indice ou pas (j'essaye de sonder l'opinion et de réfléchir a la faisabilité) et en attendant de voir la forme que celui-ci pourrait prendre graphiquement ou autre, il faudrait sans doute approfondir la réflexion, oui.

@Troll assez important pour moi : le nombre de contributeurs.

@dverdin
ca m'a déjà été rapporté dans les coms, c'est noté. Merci David.

@Troll le nombre de contributeurs a déjà été mentionné. J'ajouterais l'activité de la communauté (messages sur le forum/liste de diffusion, fréquence d'ouverture des issues). Et s'il y a des rencontres/événements dédiées au projet aussi.

@tania
Merci beaucoup Tania, tu mentionnes plusieurs points intéressants qui n'ont pas encore été rapportés.

@Troll @tania les stats du git sont souvent representatives pr traitées / jamais validé. Nombre d'issues traitées.

Sign in to participate in the conversation
Maly

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!